Javascript is required to use GTranslate multilingual website and translation delivery network
case-study

Edgard Jeudy, une grande expérience au service des PME

  • 2017-02-23
  • Actualités

L’arrêté du 20 mars 1981 créant le Fonds de développement industriel fixe à trois ans le mandat du directeur général de cette institution. L’heureux élu, une fois installé, doit faire montre d’un serviteur au service du développement industriel. Ainsi, après le triennat de Serge Merger, c’est le tour d’Edgard Jeudy de mener la barque du FDI. Le gouverneur de la BRH le présente comme un cadre compétent qui a gravi des échelons au sein de la banque des banques. Mais, qui est-il vraiment?

 

Edgard Jeudy est devenu, depuis le 22 février, le nouveau directeur du Fonds de développement industriel. S’il est vrai que ce nom ne résonne pas très fort dans le milieu politique, ce dernier a toutefois un parcours très long dans le milieu professionnel haïtien. Issu de la troisième promotion de l’Institut national d’administration, de gestion et des hautes études internationales (INAGHEI), le natif des Gonaïves traine derrière lui une expérience professionnelle de près de trente ans. C’est, en effet, un professionnel aguerri. Il a prêté ses services à la fois au secteur privé et dans l’administration publique. Bien qu’il ait étudié la science juridique à la FDSE en même temps que les sciences comptables, après l’obtention de ces deux licences, le fils de Philogène Jeudy et de Julienne Jean a opté pour une carrière de comptable si bien qu’il a prêté serment comme comptable agréé en 1990. Comme professionnel, son premier poste a été à la Minoterie d’Haïti où il est entré comme simple comptable. Il a gravi les échelons jusqu’à devenir chef du personnel avant la fermeture de l’entreprise publique en 1992. Son rêve était de faire carrière dans la comptabilité et dans la fiscalité. C’est ainsi, après son licenciement de la Minoterie, qu’il a fondé sa propre firme dénommée Edgard Jeudy professionnel comptable agréé. Avec cette firme, il a travaillé comme consultant pour plusieurs institutions telles que l’Autorité portuaire nationale, la Téléco, le Caritas. A partir de 1997, un autre chapitre allait s’ouvrir dans la vie professionnelle d’Edgard Jeudy. Ce dernier allait occuper son premier poste de directeur d’une entreprise qui n’était pas forcément la sienne. Ainsi, de 1997 à 2005, il a été à la tête de la Netcom qui est, en fait, la première compagnie de services d’Internet en Haïti. Cette institution lui a permis de parfaire son leadership et de peaufiner sa capacité dans la gestion des ressources humaines. Sur le plan professionnel, sa vie n’a cessé de suivre une courbe ascendante. Pour couronner sa belle carrière dans le domaine de la comptabilité, il a intégré, en 2006, la Banque de la République d’Haïti. Au cours de ces 12 ans passés dans cette prestigieuse institution publique, il est passé de chef service de contrôle financier à directeur financier adjoint. Il a intégré la haute direction de la BRH. D'ailleurs, le gouverneur de la banque centrale, Jean Baden Dubois, croit que c’est la personne indiquée pour remplir la tâche de directeur général du Fonds de développement industriel, une institution très importante dans le processus de développement des petites et moyennes entreprises du pays qui sont considérées comme étant le moteur économique du pays. Edgard Jeudy a l’avantage d’avoir été membre du conseil provisoire de gestion qui a dirigé le FDI d’octobre 2013 à février 2014 lors de la vacance provoquée par le décès de Lhermite François, ancien titulaire de cette boîte. Fort de sa connaissance du FDI, ce père de quatre garçons croit que n’est plus le temps à l’observation. C’est, dit-il, le moment de poser des actions concrètes. Au cours de son mandat de trois ans, l’expert-comptable promet de promouvoir l’émergence et le développement de plusieurs dizaines de PME dans les recoins d’Haïti.

 

Sources: https://lenouvelliste.com/article/168722/edgard-jeudy-une-grande-experience-au-service-des-pme